Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 03:51

celineMa cousine Marie-Plume m'appelle l'autre jour découragée de la vie. Mais qu'y-a-t-il je m'empresse de lui demander. J'ai des crottes sur le coeur me répond-elle. Ah oui? À propos de quoi? Elle me dit que ce n'est pas à propos de quelque chose mais plutôt de quelqu'un. Ok. Et ça te mets à l'envers? À l'envers! s'exclame t-elle, ça empoisonne ma vie! J'y pense tout le temps, ça me met en colère, ça me gruge...

 

Enfin, me dis-je, voilà peut-être la raison qui expliquerait son embonpoint. Marie-Plume, contrairement à son nom, se range plutôt dans la catégorie des poids lourds. Ne vous méprennez pas, je n'ai rien contre le surplus de poids, et je trouve les starlettes de Hollywood plutôt laides avec leur maigreur qui me fait frisonner. Néanmoins, il me semble que Marie-Plume se cache sous toute cette graisse, comme si elle s'était fabriqué un refuge bien douillet. Peut-être n'est-ce qu'une révolte contre le prénom ridicule que lui ont donné ses parents. Si c'était la raison, je la comprendrais et aurais fait probablement autant.
 

- Tu veux en parler ma grande? lui dis-je
- Je ne sais pas...
- Alors pourquoi m'appelles-tu?
- Parce que ça ne peut plus durer... 
- Ok.


Le silence téléphonique s'installe. J'entend sa respiration lourde au bout du fil. Elle en a déinitivement gros sur le coeur.
 

- Marie-Plume?
- ...
- Marie-Plume dis-je tout doucement.

- C'est ma mère...

Je ne répond pas.

- Je... Je pense qu'elle ne m'aime pas. Je pense qu'elle aurait souhaiter que Céline Dion soit sa fille plutôt que moi.
 

Il faut dire que sa mère, Béatrice, voue un culte à Céline. Posez-lui n'importe quelle question sur la Diva et elle vous répondra. Elle a mémorisé une quantité astronomique de faits divers sur son idole. C'est édifiant.
 

- Marie-Plume, je ne pense pas que ta mère préfère Céline à toi! Je crois que le lien parent-enfant est plus fort que tout.
- Je ne sais pas, je ne sais plus. Tu sais comment elle est devenue fan de Céline?
- Non, je ne sais pas.
- Et bien à 16 ans, je suis tombée enceinte. Croyant avoir une alliée dans ma mère, je lui ai dit. Elle a flippée! Elle m'a dit que j'était une salope et que j'avais détruis sa vie. J'ai quitté la maison. J'ai eu l'enfant que j'ai donné en adoption. Nous n'en avons plus jamais discuté. Elle s'est lancée corps et âme dans son adoration pour Céline. Moi, je n'ai plus vraiment existé à partir de ce moment là, malgré mes 6 pieds et mes 375 livres. Je suis devenue transparente. Mon père nous a demandé de sauver l'honneur de notre famille en se revoyant dans des occasions avec les autres membres de la famille, mais, on ne s'est plus vraiment parlé.

- Ouf! Je ne savais pas.
- Tu es la seule. Même mon frère Steeeve ne le sait pas. 
- Peut-être devrais-tu confronter ta mère?
- J'ai déjà essayé mais tout devient hyper émotif en deux temps trois mouvements et ça dégénère au point où elle m'a mise à la porte la dernière fois. Regar comme Céline fait une belle vie qu'elle me disait, tu devrais la prendre pour exemple.

Les crottes... Il y en a des petites, mais il y en a des grosses. Il y en a qui vous donnent mal au coeur toute une vie durant. De l'extrieur c'est facile de dire: parlez vous bon dieu! Lorsqu'on le vit c'est moins évident car si l'un est prêt à ouvrir le dialogue, l'autre ne l'est peut-être pas. C'est peut-être pour cela que les crottes fond des gros tas, si vous me pardonnez cette douteuse analogie. 

- Tu veux que je parle à ta mère?
- Mmmmm, non, il n'y a que moi qui puisse régler cette situation. Il y a des jours où j'ai envie de faire un effort, d'autres pas. Tant qu'il n'y a pas d'ouverture de sa part je ne peux rien faire. Je me sens juste un peu mieux d'en avoir parlé à quelqu'un. Je ne peux cepandant pas éliminer la tristesse qui m'envahit.
- Tu sais Marie-Plume, je pense qu'une des choses les plus difficile dans la vie c'est d'être parent. Je ne crois pas qu'aucun parent désire ce qu'il y a de moins bon pour son enfant. On fait un enfant avec le désir qu'il sera plus que soit.  Les attentes sont parfois trop élevées. Parfois l'on se perd soi-même dans l'autre. Je ne sais pas comment tu peux changer ta mère, mais toi, tu peux changer la façon dont tu vois les choses. Tu peux lui pardonner, tu peux te libérer...

Une fois encore le silence s'empare de la ligne téléphonique.

- Peut-être me répond-elle.... Ostie de Céline à marde! Que je l'haguie!
- Céline n'a rien à voir là-dedans, ce n'est qu'une béquille.
- Ché ben.
 

Quelques mois plus tard, notre famille s'est réunie pour fêter l'anniversaire de mon oncle Léo. Marie-Plume s'est avancée au milieu de la pièce et c'est tournée vers ses parents. Elle s'est mise à chanter. Je n'ai pas reconnu immédiatement la chanson mais j'ai vu sa mère se crisper, puis pleurer. 


Marie-Plume chantais la face B du premier single «Ce n'était qu'un rêve» de Céline Dion. La chanson s'intitule: l'amour viendra : ...


Un jour l'amour viendra
Et qui vivra verra
Demain c'est loin de mes envies
Ma vie a moi c'est aujourd'hui

Joli sapin d'hiver
Mouette sur la mer
Tourner tourner à tous les vents
L'amour prendra son temps

J'ai tant de choses à voir
Et tant de choses à faire
Le monde s'ouvre devant moi
Je ne sais pas encore ou commence la terre
Je ne sais pas ce que je crois
Je vis dans la ronde de mes images
Je fais des fleurs avec tous les nuages
Je découvre d'un regard nouveau
Tous les rêves de Marco Polo

Rêver, chanter, rêver
Courir après l'été
Voila voila ma seule histoire
L'amour viendra plus tard
Voila voila ma seule histoire
L'amour viendra plus tard

J'ai tant de choses à voir
Et tant de choses à faire
Ma vie ne fait que commencer
J'ai des musiques au fond de toutes mes prières
J'ai des montagnes à espérer
Je suis comme un peintre aux couleurs nouvelles
Je peints le monde avec un arc-en-ciel
Et je veux conduire tous mes bateaux
Jusqu'a l'île de Monte Cristo

Rêver, chanter, rêver
Courir après l'été
Voila voila ma seule histoire
L'amour viendra plus tard


Nous avons tous chaleureusement applaudie Marie-Plume qui n'avait jamais chanté devant nous. De sa charpente robuste s'échappait une voix aigüe, douce et divine. Je ne crois pas qu'une seule personne n'ait pas été émue par sa prestation. À la fin elle s'est tournée vers moi et m'a sourit. J'ai souris à mon tour quand j'ai compris qu'elle était enfin libre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Un autre café svp... - dans Pas drôle pantoute
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'un autre café svp...
  • Le blog d'un autre café svp...
  • : Ce blog est un sac dans lequel je vide toutes les idées bizarres qui me passent par la tête. C'est un peu ma vision bien personnelle de la Vie quoi... Je vous conseille de le lire le samedi ou le dimanche matin avec un bon café! Quoi que le jeudi soir ça peut aller aussi...
  • Contact

Vous aimez ce blog?

Ce blog sera mis à jour une fois semaine. Recommandez-le à vos amis en cliquant «partager». Si vous aimeriez être avisé quand un nouvel article sera en ligne, inscrivez votre adresse courriel dans la case ci-dessous. Merci pour votre fidélité!

Recherche